Actualités
Quelles plantations pour ma maison ?
24 juin 2016 Posté dans: Actualités, Conseil

La construction de votre maison vient de s’achever et maintenant l’étape suivante est la réalisation de votre jardin. Vous avez sans doute regardé dans des livres et des magazines, chez les autres ou encore sur internet pour vous inspirer, trouver des idées. Nous allons vous guider pour ne pas commettre d’erreurs irréversibles et que vous n’ayez pas de mauvaises surprises dans quelques années.

Il faut savoir qu’au pied des murs de la maison, les sols sont souvent mauvais car ils ont été dérangés pendant la construction ; ils comportent souvent des pierres, des restes de ciment, de crépis, voire des déchets de chantier qui y ont été enfouis. De plus, la circulation d’engins a probablement tassé les sols. Il est donc préférable de rapporter de la bonne terre pour y planter  des végétaux bas qui supportent ces sols : les lavandes, le romarin, des graminées ou diverses plantes vivaces rustiques. Une autre alternative est de planter en bacs ou en pots.

Pour les buissons il faudra les planter à environ 1.50m du mur pour éviter d’endommager celui-ci lors de la taille et aussi favoriser l’aération des pieds de mur afin d’éviter l’apparition de mousse. Les crépis parfois de couleur claire favorisent la réverbération du soleil et l’asséchement du sol, il faudra donc arroser plus intensément au pied des murs.

Pour les grands arbres, il faudra rester à 7 mètres des constructions, cela limitera l’encombrement des gouttières par la chute des feuilles, la perte de lumière trop importante dans la maison ainsi que les dégâts causés par les racines. Sachez que les racines se développent à l’aplomb des branches, pensez y également pour les allées, les canalisations et les fosses.

Sachez également que les plantations en limite de terrain sont réglementées : pour une haie de moins de 2 mètres de haut, la distance de plantation par rapport à la limite du terrain est de 0,5m et elle sera de 2 mètres pour les haies plus hautes. Ces règles peuvent néanmoins varier selon les communes ou les plans d’urbanisme (à consulter en mairie).

Conseils : aujourd’hui on trouve toutes sortes d’arbres mais tous ne s’acclimatent pas dans nos régions. Avant de vous lancer,  regardez ce qui pousse dans le voisinage, ou bien demandez conseil à un professionnel, ainsi vous serez assuré du résultat.